Naming : comment trouver le bon nom pour son restaurant ?

Nouveaux concepts, nouveaux codes pour attirer les clients, relooking… On observe aujourd’hui une réelle modernisation du secteur de la restauration.
Dans un marché survolté, les restaurants deviennent de véritables marques et se conceptualisent avec une surenchère d’originalité.
Dans ce contexte, l’agence constate que Le BRANDING est revenu au coeur des enjeux des entrepreneurs Food qui nous sollicitent.
Focus sur une étape clé de la construction d’image de marque : Le Naming

Choisir le nom de son restaurant n’est pas aussi simple qu’il n’y parait : il faut consacrer du temps à la réflexion et se poser les bonnes questions.
Que vous passiez par une agence ou que vous décidiez de trouver votre nom par vous-même, voici quelques pistes pour vous aider à construire votre identité.

Les fondations de la marque

Tout d’abord, le nom reflète l’identité de votre marque, il s’agit de la première image, la première sonorité que vos futurs clients découvriront. Ce nom doit donc correspondre aux 3 piliers fondamentaux du positionnement de marque :  mission –  vision – valeurs.

MISSION : elle est représentative de qui vous êtes et de ce que vous voulez offrir à votre audience.
Plus concrètement, on parle ici de l’offre proposée par le restaurant, des produits, mais aussi de quelle manière celui-ci va les proposer.

VISION : elle définit les objectifs que vous vous fixez, la manière dont vous aimeriez être perçue par vos clients. Ainsi, la vision est primordiale pour la création d’une stratégie de communication, ainsi que pour le dialogue en interne avec vos employés.

VALEURS : elles définissent la personnalité de votre restaurant, ce qui est important à vos yeux, ce qui vous caractérise et vous différencie.

Cet exercice autobiographique est primordial dans le process de naming et plus largement dans celui du branding. Il guidera par la suite de nombreuses décisions stratégiques, et pourra également vous être utile pour votre business plan.

La différenciation

L’univers ultra concurrentiel de la restauration ne laisse plus le choix : il faut asseoir sa singularité et se différencier dans la jungle des ouvertures d’établissements.
Pour ce faire, il faut trouver sa promesse unique de vente ou USP (Unique Selling Proposition).

Par exemple, si votre projet est d’ouvrir un restaurant de Tacos « fast good », avec de la viande française et des légumes issus de vos régions, soulignez cette différenciation dans votre nom ou dans votre storytelling.
Cette promesse sera la force constitutive de votre univers de marque

La cible

Pour trouver le bon nom de marque il faut définir votre profil client idéal ou persona. Cette description doit se réaliser à travers plusieurs questions :

  • La personnalité du persona : qui est-il ? Quel est son niveau d’étude ? son expérience ? son histoire ?
  • Les centres d’intérêts et problématiques : il faut ici se mettre dans la peau du persona et se poser les questions qu’ils se posent au quotidien dans sa vie perso et pro : est-il à la recherche du goût ? du peu onéreux ? d’une cuisine locale ?

Cette étape vous sera également très utile pour mettre en place votre stratégie de brand content et le ton of voice de votre communication.

Par exemple, toujours dans l’optique d’ouvrir un Tacos « fast good », votre profil type :
– est plutôt jeune (18-40 ans)
– est en recherche d’une offre de restauration comfy, qui fait voyager, mais aussi saine et respectueuse de la saisonnalité, environnement…
– a un pouvoir d’achat moyen à élevé
– aime varier et diversifier ces repas et est donc à l’affut des concepts food sur les réseaux sociaux.
Instagram est d’ailleurs son terrain de jeu favori !

Voir aussi : Utiliser Instagram pour promouvoir son restaurant : comment faire ?

Process de création

Il s’agit de la partie la plus complexe qui nécessite parfois l’aide d’une agence de communication.

Si vous décidez de travailler seul, il faudra reprendre toutes les étapes précédemment citées (fondations- USP – cible) et listez les mots clés qui ressortent suite à cet exercice.

N’hésitez pas à faire plusieurs brainstorming avec différents types d’interlocuteurs en vous servant de supports sur lesquels vous pourrez revenir par la suite (paper board, post-it…)

Une fois quelques noms dégagés, n’hésitez pas à jouer avec ceux-ci, à trouver des synonymes, à les mixer pour trouver la combinaison parfaite.

Si vous décidez de faire appel à une agence, Divinemenciel a créé une méthodologie qui s’appuie sur ses 12 ans d’expérience dans le branding.

METHODOLOGIE Divinaming* au service des acteurs food : 3 phases de travail pour créer l’identité de la marque :
1. Analyse du secteur et de la marque : Benchmark et analyse du marché, workshop, interviews …
2. Process de création : Brainstorming, Formulaire identité, workshop et échange d’approfondissement, test du nom auprès d’une audience cible.
3. Vérification : INPI, nom de domaine.

Pour conclure ce sujet, n’oubliez pas les 6 règles pour créer votre nom de restaurant :

  • Votre nom doit être facile à prononcer et facile à orthographier
  • Votre nom doit être facile à mémoriser
  • Votre nom doit faire référence à votre projet
  • Votre nom doit avoir une connotation positive et dynamique
  • Votre nom ne doit pas rentrer en concurrence avec d’autres noms pour le référencement et l’achat du nom de domaine
  • Votre nom est comprehensible pour les étrangers et peut s’exporter ou se dupliquer en marque / franchise

Enfin, votre nom doit avant tout susciter une émotion, un sentiment pour le futur client : désirabilité, faim, souvenir…Gardez en tête qu’un client n’achète pas qu’un produit, mais surtout une appartenance …